Distribution "Ordival" aux 6èmes le mardi 14/11/17 - Un chercheur rencontre les TS le mercredi 15/11/2017.

Sciences sociales et politiques

Contenu

Cet enseignement de spécialisation doit permettre aux élèves de se familiariser avec les apports des sciences sociales et politiques à la réflexion informée et critique sur l’évolution de la vie politique contemporaine en France et en Europe. 

 Ce programme de spécialisation est basé principalement sur les acquis de la science politique. Ouverte à l’influence d’autres modes de raisonnement des sciences sociales (l’histoire et la sociologie notamment), la science politique constitue une discipline propice à un enseignement de spécialisation susceptible d’aborder scientifiquement les questionnements contemporains. Cet enseignement suppose l’apprentissage des savoir-faire nécessaires à un travail sur les documents et données empiriques disponibles.

Les thèmes du programme:

  • le système politique démocratique
  • La participation politique
  • L'ordre politique européen

L'épreuve au baccalauréat

Épreuve écrite de coefficient 2.

Le candidat dispose d’une heure pour traiter, au choix, l’un des deux sujets portant sur le programme de spécialité. Chaque sujet prend appui sur un ou deux documents et comporte un sujet à traiter.

Les études supérieures

La spécialité, de par son contenu et sa démarche, permet de mieux appréhender les filières d’études supérieures dans le domaine des sciences humaines, qu’elles soient de l’ordre des sciences sociales, juridiques, politiques, en particulier lorsqu’il s’agit de filières universitaires (Droit, Sciences Politiques, Sociologie, Histoire, Sciences sociales, Administration Économique et Sociale...).

Mathématiques

Contenu

Le programme en Terminale ES de la spécialité Mathématiques est en très grande partie indépendant du reste du programme d’obligatoire de première ES et Terminale ES. Néanmoins, une habitude de travail rigoureux et régulier en première est nécessaire ; ainsi qu’une aptitude à apprendre, comprendre et reproduire les raisonnements proposés en cours.

Les parties du programme de spécialité les plus importantes relèvent :

  • Des matrices (carrées, colonne, inverses)
  • Des graphes
  • De l’interpolation polynomiale.

L'épreuve au baccalauréat

L’épreuve de Mathématiques en spécialité ne diffère de celle non spécialité que sur un exercice. Ainsi, tous les candidats doivent traiter en général :

- trois exercices communs

Plus

- un exercice pour les non spécialistes

- un exercice sur le programme de spécialité pour les spécialistes

L’épreuve est d’une durée de trois heures pour tous les candidats (spécialistes comme non-spécialistes). Le coefficient est de 5 pour les non spécialistes, de 7 pour les spécialistes.

Les études supérieures

Pour certaines filières d’études supérieures (Économie et Gestion, Psychologie, Mathématiques Appliquées aux Sciences Sociales,..), il est conseillé d’avoir suivi la spécialité Mathématiques en Terminale, mais il n’est nullement obligatoire d’un point de vue « légal ».